UFC-Que Choisir Grenoble

Fournisseur d'accès à internet, High-Tech, Internet

Bbox Smart TV • Bouygues Télécom supprime le décodeur

L’opérateur lance Bbox Smart TV, la toute première offre d’accès à Internet triple play sans décodeur TV, mais avec un téléviseur inclus. Une vraie évolution sur le plan technique et commercial, mais qui ne conviendra pas à tout le monde.

Jusque-là, quand on souscrivait une offre triple play comprenant Internet, la téléphonie fixe et la télé, le FAI nous faisait systématiquement parvenir deux boîtiers : une box pour récupérer le flux Internet, et un décodeur pour accéder sur son téléviseur aux chaînes de télé, aux services de replay, de VOD, etc. Les opérateurs ayant trouvé comment dématérialiser ce service, le décodeur devrait progressivement être amené à disparaître.

Si la plupart des opérateurs réfléchissent à une solution de ce genre, Bouygues Télécom est le premier à dégainer. Ceux qui souscrivent à son offre Bbox Smart TV recevront donc juste une box qui leur permettra de bénéficier d’un accès à Internet et des appels vers les fixes et les mobiles en France. L’accès aux services de télévision, lui, se fera par le biais d’une application intégrée au téléviseur appelée B.TV+.

Moins de câbles, une seule télécommande

Grâce à la suppression du décodeur, l’installation est plus simple et épurée : un seul élément à brancher au lieu de deux, pas de boîtier disgracieux près de la télé et moins de câbles apparents. L’utilisation quotidienne est aussi facilitée puisque désormais, on accède aux services télé de son opérateur depuis la télécommande du téléviseur. Il suffit de lancer l’application B.TV+ disponible sur la partie connectée de la télé pour accéder aux chaînes de télé incluses dans le bouquet ainsi qu’aux services de replay et de VOD. Reste à savoir si l’ergonomie et la fluidité seront au rendez-vous, ce que nous n’avons pas pu tester pour le moment. À noter que l’enregistrement des programmes n’est pas disponible. Quant à la box fournie, il s’agit d’un modèle Wi-Fi 5, et non du tout dernier modèle intégrant le Wi-Fi 6.

Un téléviseur compatible à tarif préférentiel inclus

Pour pouvoir souscrire à cette offre, deux conditions sont à respecter. Tout d’abord, il faut résider dans une zone couverte par la fibre par Bouygues Télécom. L’opérateur dit chercher à transposer cette offre sur les lignes ADSL, mais pour l’heure, ce n’est pas possible. Ensuite, il est indispensable de posséder un téléviseur compatible connecté à Internet. Et pas n’importe lequel. Pendant un certain temps, l’application B.TV+ ne sera disponible que sur les versions 2019 et 2020 des téléviseurs Samsung, marque avec laquelle Bouygues a signé un partenariat. Si vous n’avez pas l’un de ces modèles, vous devrez en acquérir un. Heureusement, Bouygues permet aux souscripteurs de l’offre d’en acheter un à un tarif très intéressant : 49 € le téléviseur 43 pouces, 199 € le 55 pouces et 349 € le 65 pouces. Il vous suffira, dans les deux mois suivant la souscription à l’offre, de le commander sur un site dédié. Le téléviseur sera livré dans les 10 jours suivants. Vous pourrez le garder tant que vous voudrez, y compris en cas de résiliation de l’offre.

visuel bouygues telecom bbox televiseur
Les 3 téléviseurs proposés dans l’offre Bbox Smart TV.

Un engagement trop long

L’offre Bbox Smart TV est proposée au tarif de 39,90 € par mois. Elle est assortie d’un engagement particulièrement long de 24 mois et n’est accessible pour l’instant qu’aux nouveaux clients, même si l’opérateur dit réfléchir à proposer à ses clients actuels de basculer vers cette offre. Reste à savoir dans quelles conditions. L’opérateur facturera 29 € lors de la mise en service et 59 € au moment de la résiliation.

Notre avis sur l’offre Bbox Smart TV

Cela faisait longtemps qu’un fournisseur d’accès à Internet n’avait pas proposé une offre réellement innovante ! Proposer un seul boîtier à installer au lieu de deux devrait ravir pas mal d’utilisateurs. Il est toutefois dommage d’être quasiment obligé, pour en profiter, d’acheter un nouveau téléviseur. Même si les modèles inclus dans l’offre sont proposés à des tarifs vraiment intéressants, le choix est limité et cela risque d’en inciter certains à remplacer une télé qui fonctionnait bien. Quant à ceux qui auraient déjà une télé compatible et qui souhaiteraient disposer d’un deuxième téléviseur, ils auraient tort de ne pas en profiter pour acheter un nouveau modèle à un tarif intéressant dans la mesure où ils paieront par la suite le même tarif d’abonnement que les autres chaque mois.

En fait, la question la plus importante à se poser est de savoir si l’on a encore réellement besoin du service télé de son FAI, que ce soit par le biais d’un décodeur ou d’une appli. Certes, cela permet de retrouver dans un même espace des dizaines de chaînes de télé, de nombreux replays, des services de VOD et d’autres choses encore, mais d’une part tout le monde n’en a pas l’utilité, et d’autre part la plupart de ces contenus sont disponibles par le biais d’autres applications (MyTF1, MyCanal, Netflix, Molotov, et d’autres). Celles-ci peuvent être directement accessibles sur sa télé connectée (et pas seulement de marque Samsung), mais aussi depuis son smartphone ou sa tablette puis basculées sur son téléviseur (grâce au Chromecast par exemple).

Lire aussi