UFC-Que Choisir Grenoble

AUTO, COVID19, ENTRETIEN AUTO

Coronavirus • Tolérance de 3 mois pour le contrôle technique

Le gouvernement accorde un prolongement de 3 mois au-delà de la date limite de la validité du contrôle technique. Objectif : laisser un peu plus de temps aux automobilistes pour passer le contrôle technique ou une contre-visite.

La demande initiale des réseaux de contrôle technique était de 40 jours mais le gouvernement a été plus loin en accordant une tolérance de 3 mois aux automobilistes pour réaliser leur visite ou leur contre-visite en période de confinement lié au coronavirus. À noter que ce délai est de 15 jours pour les poids lourds, bus et cars. Cette annonce a été assez bien reçue par la profession car, bien qu’autorisés à ouvrir, tous les centres de contrôle technique ne le sont pas, ce qui pouvait causer des soucis pour les automobilistes devant passer le contrôle technique de leur voiture.

La ministre de la Transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne, et le secrétaire d’État chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, indiquaient ce lundi que « malgré les restrictions de circulation en raison de la lutte contre le Covid-19, de nombreux véhicules doivent encore circuler dans les prochaines semaines, notamment pour l’approvisionnement des denrées alimentaires, la livraison de gaz médicaux indispensables au fonctionnement des respirateurs artificiels, la livraison de carburants, le transport en commun de personnes ou pour les particuliers qui doivent travailler ».

Les professionnels de l’auto en souffrance

Mais les centres de contrôles techniques ne sont pas les seuls professionnels de l’auto à souffrir. Faute d’un approvisionnement en pièces détachées, ou pour assurer la sécurité de leurs employés, de nombreux garages (eux aussi autorisés à ouvrir leurs portes dans le respect des mesures sanitaires nécessaires) sont fermés à ce jour. Si vous devez réaliser une révision ou une réparation sur votre voiture, il est donc judicieux de passer un coup de fil avant de vous déplacer (avec votre attestation de déplacement dérogatoire).

Vous pouvez également consulter l’annuaire du CNPA (Conseil national des professions de l’automobile) qui indique les réparateurs ouverts pendant cette période (il suffit de sélectionner « oui » dans l’onglet « ouvert Covid-19 »). Attention toutefois, cet annuaire n’est pas exhaustif puisqu’il ne prend en compte que les réparateurs agréés, mais cela donne une bonne visibilité et peut permettre de trouver un garage à côté de chez soi.

Yves Martin