UFC-Que Choisir Grenoble

Covid-19, Électroménager

Électroménager et high-tech • Des prix en surchauffe

Le confinement avance, mais nos constats ne bougent pas : des tondeuses pour cheveux aux fours à micro-ondes et des PC portables aux aspirateurs balais, les prix grimpent. Nous avons étudié l’évolution, depuis la mise en place des mesures de confinement, des prix pratiqués par 22 e-commerçants sur des centaines de produits. Résultat : les hausses vont de 4 % à 23 %. Parallèlement, l’offre s’est drastiquement réduite.

Les fruits et légumes vendus en vrac ne sont pas les seuls à voir leur prix grimper en ces temps de confinement. D’autres produits, de l’électroménager à la high-tech, suivent la même pente. Après les tondeuses à cheveux et les imprimantes (lire encadré), l’Observatoire de la consommation de l’UFC-Que Choisir a étudié l’évolution des prix de 5 autres familles d’appareils : les PC portables, les aspirateurs balais, les lave-linge, les fours à micro-ondes et les téléviseurs. Les hausses sont inégales, elles vont de 4 % à… 23 %. Parallèlement, l’offre de produits s’est beaucoup réduite. La crise sanitaire complique en effet toute la chaîne logistique d’approvisionnement, de la fabrication au transport. Sans doute un bout d’explication quant à la hausse des prix.

PC portables : deux fois moins de modèles disponibles

courbes prix ordinateurs
Évolution moyenne des prix de 8 673 PC portables vendus chez 22 e-commerçants et leurs marketplaces entre le 1er février et le 20 avril 2020.

Au cours du premier trimestre 2020, la demande mondiale en PC portables a grimpé en flèche, portée par le télétravail et l’enseignement à distance imposés par les mesures de confinement. Mais d’après l’analyste spécialisé Canalys, Lenovo, HP, Dell et les autres ont connu des problèmes d’approvisionnement en processeurs Intel et leurs usines en Chine n’ont pas pu rouvrir normalement après les fêtes du nouvel an. Résultat, une baisse de 8 % des expéditions par rapport à 2019. La conséquence sur l’offre proposée en France chez les webmarchands étudiés par notre observatoire est immédiate : elle s’est réduite de moitié (-47 % précisément) depuis début février. Les prix, eux, ont commencé à monter dès le début du confinement pour atteindre, en moyenne, 8 % d’augmentation.

Téléviseurs : une hausse contenue

courbe prix televiseurs
Évolution moyenne des prix de 365 téléviseurs vendus chez 22 e-commerçants et leurs marketplaces entre le 1er février et le 20 avril 2020.

Avec une hausse de 4 % seulement, les téléviseurs enregistrent la plus faible augmentation moyenne de prix. On trouve quand même des pépites, chez Cdiscount par exemple, qui ose une augmentation de 37,3 % pour le LG 49UM7000 (vendu 349,99 € le 17 février et 479,99 € le 20 avril). Autre exemple, le téléviseur Samsung UE55RU7475 qui, sur Fnac.com, a vu son prix grimper de 13,6 % (660 € le 3 février, 749,49 € le 20 avril). Les téléviseurs ne sont pas les premiers impactés par les mesures de confinement, moins en tout cas que lors des grandes compétitions sportives, comme les Jeux olympiques ou les tournois majeurs de foot, qui font traditionnellement décoller les ventes. Les consommateurs qui envisageaient de changer de TV ont peut-être été refroidis par les reports en série de ces compétitions : cette année, Roland Garros (du 20 septembre au 4 octobre) suivra le tour de France (du 29 août au 20 septembre) ; quant aux JO prévus initialement cet été, ils sont reportés à l’été 2021 (s’ils ont lieu…), tout comme l’Euro de football. Nous avons aussi constaté une nette diminution de l’offre chez les webmarchands (-36 %).

Aspirateurs balais : jusqu’à +56,9 % !

courbes prix aspirateurs
Évolution moyenne des prix de 365 aspirateurs balais vendus chez 22 e-commerçants et leurs marketplaces entre le 1er février et le 20 avril 2020.

Le ménage, ça occupe ! Mais il vous en coûtera plus cher pour vous offrir un aspirateur balai, +12 % en moyenne depuis le début du confinement. Très en vogue en ce moment, ces aspirateurs maniables (à l’autonomie toutefois limitée) affichent des écarts de prix importants selon les gammes. Et les plus chers sont ceux dont les hausses de prix sont les plus visibles. Jugez plutôt. Le Candy 22V, vendu 82,49 € sur Fnac.com le 17 février était proposé 99,99 € un mois plus tard (soit une augmentation de 21,2 %) ; aux mêmes dates, chez un vendeur hébergé sur le site Internet de Conforama cette fois, le Dyson Cyclone V10 – une superstar du rayon – a vu son prix grimper de 532 € à 834,94 € (+56,9 %) ! Côté offre, on note une baisse de 20 % du nombre de produits proposés.

Lave-linge : pas une priorité

courbes prix laveLinge
Évolution moyenne des prix de 295 lave-linge vendus chez 22 e-commerçants et leurs marketplaces entre le 1er février et le 20 avril 2020.

Hors contexte d’un déménagement (actuellement quasi interdit) ou d’une panne, changer son lave-linge n’est clairement pas une priorité en période de confinement. Comme les téléviseurs, les lave-linge subissent quand même une hausse de prix, palpable, mais contenue (+5 %). Nous avons vu sur Cdiscount un modèle, le Whirlpool AWOD2928.1 passer de 299,99 € le 3 mars à 305 € le 20 avril (+1,67 %), mais aussi, chez But, le Candy CSWS485D5-S passer, entre le 10 février et le 20 avril, de 399,99 € à 449,99 €. Soit une augmentation de 12,5 %. Avec 49 % de modèles disponibles en moins, les lave-linge décrochent aussi la palme de l’offre la plus réduite au cours de la période.

Fours à micro-ondes : 8 % plus chers

courbes prix microOndes
Évolution moyenne des prix de 221 fours à micro-ondes vendus chez 22 e-commerçants et leurs marketplaces entre le 1er février et le 20 avril 2020.

Confinement oblige, les Français prennent leurs repas à la maison et s’équiper d’un four à micro-ondes pour faire réchauffer des plats préparés leur coûte aujourd’hui 8 % plus cher. C’est, là encore, une moyenne. Chez Ubaldi, nous avons ainsi vu le Miele M6012SCIN passer de 449 € le 3 février à 569 € le 20 avril (+26,7 %) et chez Boulanger, le Samsung MG22M8074AT passer de 299 € le 2 mars à 349 € le 20 avril, soit une hausse de 16,7 %. Avec 36 % de produits proposés en moins, le choix est plus restreint.

Tondeuses et imprimantes : ça continue !

courbes prix tondeuses
courbes prix imprimantes
Évolution moyenne des prix de 522 imprimantes et 222 tondeuses vendues chez 22 e-commerçants et leurs marketplaces entre le 1er février et le 20 avril 2020.

Nous avions déjà constaté une hausse moyenne des prix de 13 % pour les imprimantes et de 21 % pour les tondeuses à barbe et à cheveux. Un mois et deux semaines plus tard respectivement, la tendance se poursuit et s’accentue même légèrement puisque les taux moyens s’établissent désormais à +17 % et +23 %. Parmi les exemples les plus frappants, le prix de l’imprimante Epson WF-2750DWF, passé de 129,90 € le 17 février à 169,90 € le 20 avril sur la marketplace d’Amazon. Une hausse de 30,8 % ! Citons encore le cas de la tondeuse multifonction Babyliss E876E, dont le prix a grimpé de plus de 28 % en passant de 66,51 € à 85,55 € entre le 2 mars et le 20 avril sur la marketplace de La Redoute.

Camille Gruhier

Grégory Caret

Observatoire de la consommation

gregorycaret