> Adhérer ! > Faire un don > Soumettre un litige en ligne > Prendre un rendez-vous

Santé – Comment la pollution de l’air favorise le cancer du poumon

On sait que la pollution atmosphérique est mauvaise pour les poumons. Mais on commence seulement à en comprendre les mécanismes. Dans le cas du cancer pulmonaire, les particules fines semblent être à l’origine d’un engrenage délétère.

Le tabac est le facteur de risque n° 1, et de très loin, du cancer du poumon. Mais dans 10 % à 20 % des cas, il touche des personnes n’ayant jamais fumé. La responsabilité de la pollution atmosphérique dans la survenue de ces cancers est désormais assez bien établie. Mais on comprend mal par quels mécanismes précis. De récents résultats de recherche, présentés au dernier congrès de la Société européenne d’oncologie médicale (1) à ce sujet, apportent des éclairages intéressants.

Cliquer pour lire la suite