UFC-Que Choisir Grenoble

Alimentation, Produits alimentaires

Crémants – Ils veulent monter en gamme

Pour accompagner les repas de fêtes de fin d’année, pourquoi ne pas se tourner vers un crémant ? Les huit régions productrices tentent de se positionner à mi-chemin entre les proseccos peu chers et les champagnes. En ont-ils les capacités ? Pour le savoir, nous en avons dégusté en provenance d’Alsace.

Les crémants connaissent une forte croissance ces dernières années. Les huit régions viticoles autorisées à en produire (Alsace, Bordeaux, Bourgogne, Die, Jura, Limoux, Loire, Savoie) ont écoulé 90 millions de bouteilles en 2019, un record. Elles visent la barre des 100 millions en 2022. « La locomotive des ventes est l’export : le prosecco a désinhibé le consommateur, qui a pris l’habitude de consommer des bulles », a expliqué Édouard Cassanet, vice-président de la Fédération nationale des producteurs et élaborateurs de crémant, fin septembre, lors d’une conférence de presse à Paris.

Voir la suite de l’article