UFC-Que Choisir Grenoble

Auto, Contrôle technique - Réparation, Entretien auto

Révision auto – Obligatoire malgré les restrictions de déplacement

En 2020, confinements et restrictions de déplacement obligent, les automobilistes ont laissé leur voiture au garage une grande partie de l’année. Pourtant, bien que n’ayant pas ou très peu roulé, ils doivent réaliser leur révision. Est-ce vraiment justifié ?

L’année 2020 n’a été simple pour personne, pas même les automobilistes. Ceux qui devaient réaliser le contrôle technique se sont arraché les cheveux avant le report officiel de leur date butoir. Ceux qui devaient réparer ou entretenir leur voiture n’ont pas été plus à la fête avec, pendant la première phase de confinement, la fermeture des garages. Et aujourd’hui, alors que la fin tant espérée de cette situation semble approcher, ils sont contraints de réaliser l’entretien périodique alors qu’ils n’ont pas roulé. Avec, à la clé, une facture de plusieurs centaines d’euros.

Usure naturelle

Est-il obligatoire de réaliser la révision de sa voiture si on ne s’en est pas servi pendant plusieurs mois ? La réponse est oui. D’une part pour des raisons légales, les constructeurs imposant contractuellement des échéances d’entretien (nombre de kilomètres ou nombre d’années au premier des termes échus). En cas de non-respect de ces préconisations, le couperet tombe : la garantie ne sera pas appliquée si survient un pépin.

D’autre part, pour des raisons mécaniques. Les fabricants rappellent que les fluides (huile, liquide de refroidissement, liquide de frein…) s’oxydent naturellement dans le temps ou au contact de l’air. Même s’ils ne sont pas sollicités, ils perdent de leur efficacité au fil des semaines. Le constructeur allemand Volkswagen souligne que les fluides ont subi encore plus de petits parcours que d’habitude pendant les périodes de confinement et de restriction de circulation. Une utilisation qui ne favorise pas l’évaporation du carburant imbrûlé qui migre dans l’huile lors des démarrages à froid. En temps normal, ce carburant s’évapore lorsque l’huile chauffe sur un parcours routier, chose impossible lors d’un court trajet faute de montée en température et de délai suffisants.

Ce phénomène malheureusement déjà bien connu est à l’origine des soucis sur les moteurs diesels qui ne roulent pas beaucoup avec un gros risque d’emballement et de casse. Désormais, ce problème d’ordinaire assez rare sur les anciens moteurs à essence devient de plus en plus fréquent sur les blocs modernes à injection directe. Il est donc impératif de réaliser l’entretien de sa voiture à l’échéance donnée par le constructeur, soit lorsque le kilométrage intermédiaire est atteint soit à la date prévue.