UFC-Que Choisir Grenoble

Loisirs - Tourisme, Sport, Vélo électrique

Vélos et vélos électriques • Decathlon lance la location par abonnement

Après la location longue durée sur 12, 24 ou 36 mois, Decathlon étoffe son offre de location de vélos avec une formule à l’abonnement, sans engagement de durée. Baptisée Decathlon Rent, cette offre a vocation de test : dans un premier temps elle sera limitée à Paris et à Lyon, avec 5 modèles de vélo, dont 2 à assistance électrique. Les tarifs, entre 15 € et 75 €/mois, comprennent une garantie contre le vol et l’entretien du vélo.

Decathlon renforce son offre de location. En cette période post-confinement qui fait naître des vocations de cyclistes, et alors que l’abonnement s’installe peu à peu dans les habitudes de consommation, l’enseigne va tester une offre de location par abonnement de vélos et de vélos à assistance électrique. À partir du mois de juin, il sera ainsi possible de louer un vélo entre 15 et 75 € par mois en fonction du modèle, sans aucune période d’engagement. Une proposition beaucoup plus souple que l’offre de location longue durée (LDD) mise en place en juin 2019 (lire encadré). Pour interrompre l’abonnement, il suffira de résilier en ligne puis de rapporter le vélo en magasin.

Un abonnement tout compris

Le service, baptisé Decathlon Rent, sera s’abord testé à Paris (première quinzaine de juin) et à Lyon (deuxième quinzaine de juin) dans quelques magasins (1). « Nous avons besoin de tester ce service en grandeur réelle, explique Yann Carré, responsable des offres de location de Decathlon. Le tarif englobe l’entretien, un antivol et une assurance contre le vol et la casse, dans l’esprit de proposer au client un usage tranquille du vélo en ville. » Votre pneu est crevé ? Le câble de frein a lâché ? Le pédalier a du jeu ? Vous pourrez vous rendre dans un magasin Decathlon ou faire appel à Cyclofix, un réparateur ambulant partenaire, pour le faire réparer sans débourser un centime. « Il y aura bien sûr des exclusions de garantie, car on ne pourra pas prendre en charge toutes les dégradations, notamment si elles ne découlent pas d’un usage normal du vélo », précise Yann Carré, qui pense par exemple à une selle lacérée ou un cadre anormalement tordu. Ces exclusions seront prévues dans les conditions générales, que nous n’avons pas pu consulter, faute d’être finalisées.

Des tarifs corrects

L’enseigne se donne l’année 2020 avant de tirer un premier bilan du service. Concrètement, vous pourrez choisir entre 5 vélos de la marque :

Modèles Tarifs
Single speed (vélo à vitesse unique… déconseillé en cas de dénivelés !)
Btwin Elops Speed 500
15 €/mois
Vélo de ville
Btwin Elops 540
20 €/mois
Vélo sportif à 9 vitesses
Btwin RC Triban Flat Bar
35 €/mois
Vélo électrique
Btwin Tilt 500 E
55 €/mois
Vélo électrique
Btwin Elops 920 E
75 €/mois

Malgré les 15 € de frais qui seront facturés lors de la souscription, ces tarifs semblent corrects au regard de la souplesse du service. Vous pourrez par exemple tester vos trajets quotidiens avant d’opter pour un modèle, changer de vélo à mesure que Decathlon intègrera de nouveaux modèles, ou bien profiter d’un vélo juste pour une période transitoire. Mais attention, tous les modèles ne seront pas disponibles à Paris et à Lyon et surtout, la flotte initiale sera limitée à quelques centaines de vélos.

Plus intéressant que la location longue durée

Decathlon propose depuis juin 2019 une offre de location longue durée (LDD) de vélos. Le client s’engage sur 12, 24 ou 36 mois à louer un vélo pour un coût mensuel compris entre 27,90 € et 59,90 € selon le type de vélo (modèle de course, de ville, vélo électrique ou VTT électrique). Globalement plus chère, donc, que l’offre sans engagement. Et de surcroît, beaucoup moins souple. Aux loyers s’ajoute le coût de différentes options, qui varie selon les modèles de vélo et la durée d’engagement. Comptez entre 7 et 10 €/mois pour une assurance contre le vol, 8 à 16 €/mois pour une extension de garantie et 5 à 12 €/mois pour un forfait d’entretien étendu (pour lequel les pièces détachées resteront à votre charge). Le groupe MyPangee, qui gère le service, a aussi la main lourde au moindre pas de côté. Changer de RIB pour le prélèvement des loyers sera facturé 20 €, autant que demander une copie de votre contrat ou vous envoyer une lettre recommandée. Par ailleurs, il s’agit d’un contrat de LDD, non de LOA (location avec option d’achat) : impossible d’acheter le vélo à la fin du contrat. Au bout de 36 mois, pour un vélo de route Van Rysel loué 35,50 €/mois, pour lequel Decathlon facturera 136 € d’apport, avec une extension de garantie et un forfait entretien, vous aurez ainsi dépensé 1 903,60 € (2) pour un vélo qui ne vous appartiendra pas, vendu 1 299 € neuf. Quant à interrompre le contrat avant son terme, n’y pensez pas : les conditions générales précisent que vous vous engagez « irrévocablement » (art. 3) ! À moins d’un motif légitime (surendettement, incarcération…), MyPangee serait en droit d’exiger tous les loyers en cas de résiliation anticipée.

(1) L’offre Decathlon Rent sera proposée dans 4 magasins parisiens (Decathlon Madeleine, Decathlon Montreuil, Decathlon Rive Gauche et Decathlon Rosa Parks) et dans les 8 magasins de l’agglomération lyonnaise (Decathlon Lyon Part-Dieu, Decathlon Confluence, Decathlon City Grolée-Carnot, Decathlon Bron, Decathlon Beynost, Decathlon Ecully, Decathlon Limonest, Decathlon Villefranche).

(2) Coût total du vélo : 136 € + (35,50 € x 36 = 1 278€) + (8,10 € x 36 = 291,60 €) + (5,50 € x 36 = 198 €) soit 1 903,60 €.

Camille Gruhier